— Monstrare

Monstrare Camp : Dampierre # 3

The road to Memphis, du 15 au 30 août 2015.

Avec Emilien Adage, Xavier Antin, Maxime Bichon, Maxime Bondu, Simon Boudvin, Mathilde Chenin, Hélène Cressent, Laurence Descartes, Rémy Duprat, Nikolas Fouré, Gaël Grivet, Donovan le Coadou, Seulgi Lee, Bénédicte le Pimpec, Joëlle le Saux, Mathieu Loctin, Ceel Mogami de Haas, Benoît-Marie Moriceau, Mayhoua Moua, Thomas Mouillon, Pierre-Yves Morizur, Blaise Parmentier, Guillaume Robert et Emilie Vandenameele.

 

Intitulée The road to Memphis, cette troisième édition du Monstrare Camp : Dampierre s’est déroulée sur deux semaines pendant lesquelles la construction d’un nouvel espace commun a été amorcé.

Monstrare Camp : Dampierre # 2

See you in summer, du 26 juillet au 9 août 2014.

Avec Maxime Bichon, Maxime Bondu, Simon Boudvin, Laurence Descartes, Gaël Grivet, Donovan le Coadou, Seulgi Lee, Bénédicte le Pimpec, Joëlle le Saux, Benoit Marie Moriceau, Pierre-Yves Morizur, Blaise Parmentier, Arnaud Pearl et Guillaume Pellay.

Intitulée See you in summer, cette seconde édition du Monstrare Camp : Dampierre s’est déroulée sur deux semaines et a pour ambition d’établir le camp comme un point de repère spatial et temporel où se rencontrent divers individualités. Dans un esprit communautaire, le Monstrare Camp : Dampierre devient un protocole annuel, un lieu de villégiature, d’échanges et d’expérimentations au sein du domaine primitif des grottes de Dampierre sur Loire en s’appuyant sur la dimension autarcique et les possibilités exploratoires du site. Ces deux semaines ont été un temps de partage, de présentation, de production et de recherche qui fera l’objet par la suite d’une retranscription appropriée.

 

Monstrare Camp : Dampierre # 1

/ CAN, Superama phase 2 / Décembre 2012

Avec Maxime Bondu, Joerg Bosshard, Grégory Chapuisat, Batiste Dion, Arthur de Pury, Markus Kummer, Bénédicte le Pimpec, Beat Lippert, Benoît-Marie Moriceau, Arnaud & Thibaud Pearl, Guillaume Pellay, David Picard, Marine Somerville, Julian Thompson, Marie Villemin et Marie Léa Zwahlen.

La première édition du Monstrare Camp : Dampierre a vu le jour avec la collaboration du Centre d’art de Neuchâtel (CAN), en décembre 2012. Elle a réuni une quinzaine de personnes et a délocalisé le CAN au sein du Monstrare Camp afin d’expérimenter, en milieu hostile, une vie artistique communautaire. Durant un mois, discussions, explorations, productions et occupations du site se sont succédés et ont donné lieu à l’exposition Technique et Sentiment au CAN en février 2013.